visualisation

La visualisation, qu’est-ce que c’est ?


Bonjour et bienvenue dans les Activités En Pédagogie. Aujourd’hui, je vais vous parler de la visualisation, de ce que c’est, de pourquoi le faire et surtout comment.

Avez-vous déjà entendu parler de la visualisation ? Avez-vous déjà entendu parler du pouvoir de l’imaginaire ? Les limites de la visualisation sont données par votre cerveau. La visualisation en elle-même n’a pas de limite, elle peut être utilisée pour tout ce dont vous souhaitez. Et elle engendre de nombreux bénéfices !

Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute mon dossier bonus « Comment gérer les conflits avec les enfants » Cliquez ici pour télécharger le bonus gratuitement !

Qu’est-ce que la visualisation ?

Voici quelques définitions de la visualisation:

  • Action de rendre visible un phénomène qui ne l’est pas.
  • Action de se représenter mentalement une image visuelle qui n’est pas présente. (source: cnrtl.fr)
  • Action de se représenter mentalement quelqu’un ou quelque chose. (source: wiktionary.org)

La visualisation est une technique qui vise mettre en œuvre les ressources de l’esprit, de l’imagination et de l’intuition pour améliorer vos propres performances et le mieux-être. Visualiser est donc le fait d’imaginer consciemment quelque chose qui n’est pas forcément dans la réalité. C’est donc une façon de créer une nouvelle réalité.

Quels peuvent être les effets de la visualisation ?

Le cerveau ne fait pas la différence entre le passé, le présent, le futur, le réel et l’imaginaire. C’est pour cela que les champs d’actions de la visualisation sont illimités. La visualisation permet notamment de:

    • réduire et prévenir le stress et l’anxiété;
    • contribuer donc au bien-être général de la personne;
    • soulager les manifestations de la plupart des problèmes de santé liés au stress ou susceptibles d’être aggravé par celui-ci;
    • améliorer les fonctions motrices  (utilisé notamment dans le domaine du sport et de la physiothérapie);
    • augmenter sa confiance en soi
    • stimuler la créativité et donc d’obtenir de nouvelles idées;
    • réduire les symptômes de la migraine;
    • rester motivé plus longtemps;
    • et chez l’enfant: réduire les cauchemars et les douleurs (notamment les douleurs abdominales).

La visualisation peut même être utiliser pour agir sur des comportements ou des processus physiologiques (pour accélérer la guérison, par exemple). Cette techniques est donc complémentaire aux soins de malaises ou de maladies. Les athlètes de haut niveau utilisent la visualisation pour se préparer. Cette pratique fait partie actuellement de leur entrainement. Selon des études, un entrainement “virtuel” est aussi efficace qu’un entrainement réel pour inculquer des habiletés motrices complexes à des patients souffrant de difficultés d’apprentissage.

Pourquoi obtient-on de tels effets?

Walt Disney disait:

“What you can dream, you can live”
(Ce que tu peux imaginer et rêver, tu peux le vivre)

Visualiser, c’est imposer des images précises à l’esprit. Nous utilisons pour cela notre capacité mentale de nous représenter un objet, un son, une situation, une émotion ou une sensation.

Lorsque l’on voit quelque chose ou lorsque l’on imagine cette même chose, ce sont les même parties du cerveau qui sont sollicitées. Selon son intensité, cette représentation peut donc déclencher presque les mêmes effets physiologiques que le ferait la réalité.

Les seuls différences perceptibles sont liées à son intensité, au fait que l’on imagine pas aussi précisément que ce que l’on voit. C’est pour cela, que le fait de visualiser régulièrement fait la différence et qu’il faut essayer de visualiser le plus détaillé possible.

Voici un exemple que tout le monde connaît: le fait d’avoir très peur dans le noir provoque des manifestations corporelles de la peur pratiquement identiques à celles présentent lorsqu’un monstre nous menace vraiment. Et à l’opposé, penser à une situation agréable amène le corps dans un état réel de détente.

Dans la vie quotidienne, la visualisation offre la possibilité de vivre les situations (en avance) avant d’avoir à les vivre dans le réel.

Que visualiser?

Il est possible de visualiser tout ou presque tout. Voici une liste (non exhaustive) de ce que vous pourriez visualiser:

  • vos objectifs (par exemple: réussir à créer une belle relation avec ses enfants, organiser des vacances, etc…);
  • perfectionner votre technique (s’entrainer mentalement à utiliser la Communication Non Violente, etc…);
  • tester vos idées (activité manuelle que vous allez faire avec les enfants, etc…);
  • préparer un évènement (ce que l’on va dire à une réunion, le cours que l’on va présenter, l’anniversaire de votre enfant, une séance de sport avec les enfants, etc…);
  • la guérison d’une maladie (ici, il s’agit de il s’agit de visualiser de façon métaphorique en donnant une forme symbolique à la maladie et à ce qui va la faire disparaître);
  • votre examen (que ce soit le bac, l’université ou tout autre examen, visualiser que vous passer cet examen peut vous apaiser afin de mieux réussir);
  • pour apprendre et ancrer l’apprentissage (parfois des conseils éducatifs sont chouette, mais ne sont pas utilisé immédiatement. Grâce à la visualisation, vous pouvez vous mettre dans un contexte demandant l’application de ce conseil et donc vous permettant de vous exercer. Un autre avantage à ça est que vous pouvez vous tromper, ce n’est pas grave car c’est juste un entrainement, vous pouvez vous entrainer jusqu’à ce que vous réussissiez à mettre le conseil correctement en pratique lors de la visualisation);
  • etc…

Comment visualiser ? La technique de visualisation:

La visualisation est voisine de la méditation ainsi que de l’hypnose. Cela demande donc du temps, de la concentration et de l’entrainement !

Avant de commencer:

Voici quelques points à prêter attention pour bien visualiser:

    • Visualisez à la première personne, à partir de votre propre perspective (vous êtes l’acteur de la situation et pas un spectateur).
    • Vivez des émotions lors de la visualisation. Nos souvenirs sont liés à au moins une émotion. Les émotions nous aident à nous souvenir des choses et donc, dans notre cas, à ancrer encore plus fortement dans le cerveau le changement que vous êtes en train de mettre en place.
    • Utilisez tous les sens (l’odeur, l’ouïe, le toucher, le goût et la vue). La visualisation n’est pas seulement le fait de voir des images dans son cerveau, mais d’imaginer les choses au plus proche de la réalité et cela comprend donc aussi les autres sens !
    • Restez réaliste. Les représentations mentales de la visualisation doivent être conformes à la réalité.
    • Répétez de manière intensive. Cet exercice a un effet conditionnant sur l’organisme.
    • Soyez optimiste, visualisez de manière positive. Faîtes attention à vos remarques, à ce que vous dites envers vous-même. Utilisez pour cela des affirmations positives
    • Inscrivez ce que vous avez visualisé dans le réel. (opérer les modifications nécessaires dans votre vie pour atteindre l’objectif).

Voici donc les étapes à suivre afin de réussir sa visualisation:

    • Isolez-vous. Prévenez votre entourage de ne pas vous déranger durant les 5 –10 prochaines minutes (verbalement ou sur un écriteau que vous pourrez laissez sur la porte).
    • Éteignez votre téléphone, votre ordinateur et tout autre élément qui pourrait vous distraire et donc vous déconcentrer lors de votre visualisation.
    • Installez-vous confortablement et au calme.
    • Assurez-vous d’être détendu et fermez les yeux.
    • Concentrez-vous sur votre respiration durant plusieurs cycles afin de vous mettre en état de détente. Pour cela, vous pouvez utiliser une technique de respiration permettant d’entrer en état médiation.
    • visualisez, pour commencer, quelque chose de simple (un objet) le plus détaillé possible.
    • Ensuite, visualisez une situation. Représentez-vous mentalement chaque détail du lieu et du résultat tant attendu. D’abord, visualisez clairement les éléments importants. Ensuite, passez aux détails en utilisant les 5 sens.
    • Vivez et ressentez la situation.
    • Imaginez la manière, les étapes dont vous devez passer, les compétences dont vous avez besoin afin d’y arriver
    • notez vos idées !!! (sous forme de To-Do Liste, de tableau de visualisation, etc…).

La visualisation est cette capacité mentale que nous avons de nous représenter un objet, un son, une situation, une émotion ou une sensation. Selon son intensité, cette représentation peut déclencher plus ou moins les mêmes effets physiologiques que le ferait la réalité. À l’opposé, penser à une situation agréable amène le corps dans un état réel de détente.

Et maintenant ?

Essayez de visualiser votre prochain week-end, votre prochain cours, votre prochaine séance de sport ou même votre prochaine dispute que vous réglerez, par exemple, grâce à la communication non violente.

Et écrivez-moi en commentaire ce que vous avez visualiser, comment s’est passée la visualisation et les changements que celle-ci à provoquée en vous !

N’oubliez pas que le changement, ça prend du temps, mais elle en vaut la peine
Courage !

Voici des articles qui pourraient vous intéresser et pour lesquels vous pouvez utiliser la visualisation:


Sources:


chevron_left
chevron_right

Participer à la discussion

comment 1 commentaire
  • Klayros

    J’ai l’impression que ça aide aussi pas mal à fouiner un peu du côté de l’inconscient.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire
Nom
E-mail
Site

%d blogueurs aiment cette page :