Livre - votre temps est infini

votre temps est infini


Bonjour et bienvenue dans les Activités En Pédagogie. Aujourd’hui, je vais vous parler d’un de mes livres préférés: Votre temps est infini (de Fabien Olicard).

Qui ne se sent pas dépassé par le quotidien: métro, boulot, dodo? Sans parler des virus qui se baladent et qui contraignent notre quotidien. Ni des enfants que l’on aime tant, mais qui requièrent toute notre attention. Le livre de Fabien Olicard va vous aider dans votre quotidien, mais aussi celui de vos enfants. Vous et vos enfants, allez apprendre à mieux se connaître, à se fixer des objectifs, à gérer un projet sur la durée, à prendre confiance en soi, etc… Fabien Olicard apporte de nombreux outils que chaque enfant devrait avoir le droit d’avoir entre les mains. Et ils les auront grâce à vous !

Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute mon dossier bonus « Comment gérer les conflits avec les enfants » Cliquez ici pour télécharger le bonus gratuitement !

Nous sommes beaucoup à être très souvent dépassé par le temps. Les To-Do listes s’entassent, les rendez-vous que l’on déplace, les amis que l’on a pas vu depuis longtemps, etc… Et pourtant, autour de nous, il y a des super-woman (ou superman !) qui arrivent à tout gérer: la famille, les amis, les enfants, le travail, le ménage, les rendez-vous et trouvent même du temps pour pratiquer du sport. Comment font-elles (ils) ? Votre temps est-il lui aussi infini ?

La bonne nouvelle est que oui ! Selon Fabien Olicard, nous pourrions tous trouver du temps (et de l’énergie) perdu. Je ne vais pas vous réécrire ici tout le livre, mais plutôt vous faire un résumé de certaines parties de son livre qui me paraissent vraiment primordiales à connaître.

Nous prenons de nombreuses décisions chaque jour

Dans son livre, Fabien fait le rapprochement entre le temps et les prises de décision. Pour bien se rendre compte du l’ampleur des décisions, il partage des chiffres tels que:

  • 35 000 décisions par jour
    • dont 221 concernent l’alimentation
    • et 99,74% sont prises inconsciemment
    • l’inconscient s’appuie sur les habitudes, les croyances, les craintes, désirs et buts
    • mais avons-nous décidé ce qui est important pour nous?

Bonne nouvelle: Vous avez gagné au loto !

L’auteur compart la vie à un gagnant au loto qui gagne chaque jour obtient 1.440€ jusqu’à une date, qui reste inconnue. La totalité du gain doit être dépensée entièrement chaque jour. La vie est donc le gain quotidien de vivre 1.440 Minutes. Toutes ces minutes sont dépensées entièrement chaque jour. Que l’on fasse quelque chose ou pas, ce temps est consommé. Et un jour, ce magnifique cadeau de la vie s’arrêtera (je vous conseille vivement de lire ce passage qui se trouve à partir de la page 17).

Voici donc quelques uns des outils que propose Fabien Olicard dans son livre Votre temps est infini:

Les différents temps

Le temps qui passe

Fabien explique qu’il existe différent type de temps:

  • Professionnel (ça correspond au temps dépensé ayant pour but de gagner de l’argent).
  • Personnel (étant le temps consacré à une activité qui nous fait plaisir, n’étant bien-sûr, aucunement une contrainte).
  • Pour soi (c’est le temps consacré à la nourriture de l’esprit, du corps et de l’âme. Par exemple, acquérir de nouveaux savoirs, lire, apprendre un instrument de musique, faire du sport, apprendre une langue, pratiquer la méditation, organiser son temps, etc..). –> Ce temps étant trop souvent négligé !
  • Obligatoire (Le temps dépensé pour des activités vitales tels que le sommeil, les repas ou l’hygiène corporelle. Mais aussi pour toutes les choses obligatoires et pour lesquels nous pouvons sentir un mécontentement, comme par exemple sur les trajets pour aller au travail ou pour les tâches ménagères, mais aussi le sommeil, les repas, l’hygiène).
  • et le temps perdu ou le “non-temps” (C’est le temps qui est remplit par des actions  qui ne sont pas faites en pleine conscience et donc, qui sont faites sans décision réelle de notre part. Le temps dépasse souvent celui que nous voulions y consacrer et qui n’apporte ni plaisir, ni déplaisir particulier. Par ex: fumer, aller les réseaux sociaux, rester sur le téléphone, etc…).

L’auteur conseille d’analyser une semaine en répartissant toutes les activités dans les différentes catégories, puis en faisant la règle des 3 (en divisant par 7) afin d’avoir un aperçu sur une journée. Cela permet de prendre conscience de ce que nous faisons de notre temps, de là où nous consacrons beaucoup de temps et de là où nous pouvons faire des changements.

Une organisation saine et sans contrainte

C’est la clef pour obtenir du temps. Pourquoi saine et sans contrainte? Si l’organisation est contraignante, on prend le risque d’abandonner toutes nos décisions au bout de quelques jours (ou heures). Pour cela, rien de tel que les habitudes, les routines !

En changeant une routine quotidienne et en la maintenant durant 66 jours (en moyenne), ce changement devient une habitude qui sera effectuée naturellement et sans y penser. Au début, c’est dérangeant, mais après un peu plus de 2 mois passés, l’habitude n’est aucunement une “souffrance”. (Pour en savoir plus sur les raisons de ce laps de temps, je t’invite à lire cet article: « l’importance de la phase d’adaptation« ).

La conscience du but

Il est primordial de choisir un but afin de savoir quoi faire de son temps dégagé. Sans ça, il est complétement inutile de libérer du temps ! De plus, les objectifs permettent de prendre des décisions fermes et rapides. Prenez le temps de réfléchir ou même de visualiser (voir: Un exercice d’imagination) vos buts, objectifs afin de déterminer vos Mantras. Les mantras sont des principes basiques, mais très puissants (ils peuvent être par exemple: l’amour, l’indépendance et la Liberté). Objectifs à suivre lorsque le temps devient infini

Une métaphore de la gestion du temps

Gestion du temps - votre temps est infini

Qui connait le sentiment de culpabilité et de frustration lorsque nous savons que nous avons quelque chose d’important à faire et que à la place, nous faisons des choses qui sont beaucoup moins prioritaires, voire complétement inutiles? Personnellement, c’est ce qui m’arrive lorsque je ne suis pas mes priorités !

Voici une expérience qui illustre très bien comment nous devrions gérer notre temps:

Un professeur rempli un bocal avec des balles de golf et demande aux élèves si le vase est plein. Les élèvent répondent que oui.

C’est là qu’il sort du gravier qu’il verse dans le vase. Le gravier se place au niveau des trous entre les balles. Puis demande à nouveau si le vase est vraiment plein, les élèvent répondent de nouveau que le bocal est complétement plein.

Le professeur sort alors deux bières et les verse dans le bocal jusqu’à ce que la bière arrive à ras bord.

Vous pouvez aussi la voir en vidéo en cliquant ici.

C’est donc en commençant par les plus grosses choses, qu’il est possible de remplir le temps ensuite par des choses moins importantes. Si nous faisions l’expérience dans le sens inverse (en commençant par la bière, puis le gravier et enfin les balles), nous ne pourrions pas mettre toutes les balles de golf dans le vase. Et pourtant, ce sont les tâches les plus importantes ! Cela signifi que les tâches importantes de la journée ne pourraient donc pas effectuées.

Ce qu’il faut retenir ici, c’est que pour obtenir du temps, il faut toujours commencer par les tâches les plus difficiles, les plus importantes ou les plus longues.

Le test de Socrate

Socrate avait, dans la Grèce antique, une haute réputation de sagesse. Quelqu’un vint un jour trouver le grand philosophe et lui dit :

« Sais-tu ce que je viens d’apprendre sur ton ami ? »

« Un instant, répondit Socrate. Avant que tu ne me racontes tout cela, j’aimerais te faire passer un test rapide. Ce que tu as à me dire, l’as-tu fait passer par les trois passoires ? »

« Les trois passoires ? Que veux-tu dire ? »

« Avant de raconter toutes sortes de choses sur les autres, reprit Socrate, il est bon de prendre le temps de filtrer ce que l’on aimerait dire. C’est ce que j’appelle le test des trois passoires. La première passoire est celle de la VÉRITÉ. As-tu vérifié si ce que tu veux me raconter est VRAI ? »

« Non, pas vraiment, je n’ai pas vu la chose moi-même, je l’ai seulement entendu dire. »

« Très bien ! Tu ne sais donc pas si c’est la vérité. Voyons maintenant, essayons de filtrer autrement, en utilisant une deuxième passoire, celle de la BONTÉ. Ce que tu veux m’apprendre sur mon ami, est-ce quelque chose de BIEN ? »

« Ah, non! Au contraire! »

« Donc, continue Socrate, tu veux me raconter de mauvaises choses sur lui et tu n’es pas sûr qu’elles soient vraies. Ce n’est pas très prometteur ! Mais tu peux encore passer le test, car il reste une passoire : celle de l’UTILITÉ. Est-il UTILE que tu m’apprennes ce que mon ami aurait fait ? »

« Utile ? Non, pas vraiment, je ne crois pas que ce soit utile. »

« Alors, conclut Socrate, si ce que tu as à me raconter n’est ni VRAI, ni BIEN, ni UTILE, pourquoi vouloir me le dire ? »

Socrate a donc 3 filtres: celui de la vérité, celui de la bonté et enfin celui de l’utilité. Socrate connait ses valeurs, ce qu’il à prendre des décision et à faire des choix conscients et rapide. L’auteur du livre votre temps est infini propose donc de faire de même avec nos propres valeurs (qui peuvent varier selon si c’est du temps personnel ou professionnel).

Différencier les urgences des priorités

votre temps est infini

Pour cela l’auteur conseille la “matrice d’Eisenhower”.

Elle comprend 2 colonnes: “l’urgent” et le “pas urgent” et 2 lignes: “l’important”, le “pas important”. Ainsi chaque activité doit se positionner dans la matrice.

L’urgent important est donc votre priorité ! Puis il y a l’important pas urgent. Ensuite le pas important mais urgent. Et enfin le pas important et pas urgent. Ainsi, vous savez par quoi commencer.

N’oubliez pas de prendre une pause

Parfois, afin de finir quelque chose plus rapidement, nous ne prenons pas de pause et pourtant, elle serait bien nécessaire. En effet, notre qualité de travail se dégrade avec le temps. Faire une pause permet de retrouver la qualité du début et donc d’être en possession de ses propres capacités et d’épargner du temps et de l’énergie. Voici un bref aperçu du temps de concentration et de productivité en fonction des activités:

  • Pour le tâches physiques, une pause de 15 min toutes les 2h est nécessaire,
  • Pour une tâche créative, une pause de 5 min toutes les heures est nécessaire,
  • Pour les tâches d’apprentissage cérébral, une pause de 5 min toutes les 20 min est nécessaire afin de respecter le fonctionnement de la mémoire et de l’optimiser,
  • Et enfin, pour les tâches standards, une pause de 10 min toutes les 2h sera nécessaire.

Un exercice d’imagination

Les temps passés dans les embouteillages, les transports en commun, sous la douche ou en salle d’attente… sont des temps parfaits pour la visualisation.

Que visualiser ? Visualiser des idées (ce que l’on va dire lors d’une réunion, les étapes d’un projet, la réussite d’une tâche que vous avez entamée, les vacances que vous souhaitez passer, etc…).

votre temps est infini La visualisation permet d’aller plus loin qu’une simple “réflexion”. Le cerveau est un organe puissant dans lequel sont intégrées toutes les règles de la physique,´toutes les expériences que nous avons vécues, etc… Notre cerveau connaît la réalité et il peut donc prendre en compte tous les facteurs pour ressentir précisément un résultat.  Visualiser dans les moments perdus permet de projeter une réflexion accélérée pour découvrir les pièges, les pistes de réflexion, l’efficacité de vos tâches, faire des brainstormings créatifs, accéder à de nouvelles idées, etc… Et surtout ayez de quoi noter afin de ne pas oublier la bonne idée que vous assez durant la visualisation.

Pour en savoir plus, vous pouvez aller ici.

1 vaut mieux que 0

C’est peut-être la partie que j’ai le plus retenu du livre: “1 vaut mieux que 0”. C’est simple comme choux, mais super efficace ! L’idée étant que quoi que l’on fasse, même si c’est très peu, ce sera toujours mieux que de ne rien faire du tout. Fabien dit aussi que: “Le travail ne paie pas toujours mais la masse de travail paie toujours un minimum”. Ce qui signifie que même si vous ne voyez pas les résultats tout de suite et que vous fournissez régulièrement un peu de travail, vous verrez à un moment ou à un autre les résultats !

Célébrer chaque victoire, chaque réussite

Peu importe si c’est une grande ou une petite réussite, célébrez-la ! Chaque tâche réalisée doit être appréciée et célébré comme une victoire. Car c’est un pas de plus vers le but final. Célébrer ces moments, c’est aussi se respecter et prendre conscience de son avancée.

Découper les projets en étapes et sous-étapes

Les gros projets sont difficile à appréhender et surtout à les faire tenir dans le temps. Pour cela, il est très important de découper le projet en étapes. Fabien conseille de découper en 30 étapes et donc d’effectuer chaque jours 1/30ème du projet. L’idée est de nouveau de l’introduire dans une routine, dans un quotidien.

Puis pour tenir dans la durée, visualisez le plaisir que vous ressentirez lorsque vous serez au bout de votre projet, ainsi que celui d’avoir acquis de nouvelles compétences.

découper les objectifs afin de mieux gérer son temps

Pour les projets les plus audacieux, Fabien propose d’écrire une lettre au moi du futur. Au début du projet, nous sommes toujours super motivé, super enthousiaste, nous avons les idées claires de pourquoi nous souhaitons suivre ce projet et c’est pourquoi, c’est le moment le plus approprié pour le faire. Cette lettre sera à lire lors des moments de mou, lorsque vous aurez envie de lâcher votre projet. Elle va permettre de vous remotiver et de vous rebooster pour tenir les jours à venir. Ensuite, vous verrez, la motivation est de nouveau là jusqu’à la prochaine période plus difficile.

Poser une deadline

La deadline permet de surveiller l’avancée des réalisations. La deadline est la date butoir à laquelle vous devez réaliser un objectif particulier. Il faut cependant veiller à ce que la date ne soit pas trop proche, ni trop loin. Si la date est trop proche, l’objectif ne sera pas réalisable et va vous démotiver et si la date est trop loin, vous risquez de procrastiner.

Soyez le vent

être le vent - votre temps est infini Non, il n’y a pas d’erreur de frappe, il ne faut pas être dans le vent, mais plutôt, soyez le vent ! Il est important de savoir suivre son propre courant en essayant de ne pas dépendre des autres. Être le vent, c’est prendre le risque de devenir un modèle à suivre pour les autres.

De plus, la multiplication d’expériences permet de développer de nombreuses connaissances et compétences, mais aussi votre flexibilité.

Les outils primordiaux de l’organisation: L’agenda et les listes

Pour organiser, planifier et ne pas oublier quoi que ce soit, rien de tel que les listes et un agenda. En plus d’être un rappel, ça permet de libérer votre esprit et donc de vous détendre plus facilement. Il existe différents types d’agenda en fonction de vos préférences: l’agenda électronique, l’agenda papier et le BUJO ( = Bullet Journal).

Éviter le multitâche

Le multitâche est souvent perçu comme un gain de temps, mais ce n’est pas tout à fait exacte. Le multitâche ne permet pas de se concentrer sur une seule et unique activité. La concentration est répartie sur plusieurs choses en même temps et donc la qualité du travail est impactée. Les choses faites risques de contenir plus d’erreurs et donc demandent que l’on s’y reprenne à plusieurs fois. De plus, toute tâche interrompue (par la lecture d’un mail, par un appel téléphonique, par les enfants, etc..) demande plusieurs minutes d’effort afin d’être de nouveau efficace.

Un outil permettant d’être opérationnel en moins d’une minute !

Comme vous venez de le lire, toute interruption d’une tâche demande un certain temps avant de se retrouver à une efficacité optimale´pour réaliser la tâche. Cependant, cette durée peut être réduite à une minute grâce à la visualisation. Visualisez ce que vous allez faire physiquement et mentalement et voyez-vous en pleine activité. Ceci fonctionne merveilleusement bien car le cortex cérébral ne fait pas la différence entre le fantasme et la réalité. La visualisation sera perçue comme la réalité, ce qui vous permet d’être plus rapidement prêt à réaliser la tâche en question.

L’heure la plus importante de la journée

L’heure la plus importante de la journée est la première heure de votre journée. Lorsque vous vous levez et pourtant, c’est celle qui est le plus souvent négligée. Pourquoi est-elle si importante ? Car les émotions qui sont vécu durant cette première heure déterminent l’humeur du reste de la journée. Si vous commencez la journée complétement stressé par le temps. Pour éviter tout ceci, il faut anticiper la veille (préparer les vêtements, le petit déjeuner, le sac pour partir, régler le réveil plus tôt afin d’avoir vraiment le temps de prendre le temps le lendemain) et le jour-même durant cette première heure, évitez de parler de choses qui peuvent oppresser ainsi que la lecture de mails et de SMS pro.

Pourquoi est-ce que je vous parle du livre: votre temps est infini?

Ce livre ne porte pas du tout sur des conseils d’éducation, mais plutôt des méthodes, des outils à utiliser pour mieux gérer son temps, mais pas seulement (et c’est ce que j’aime dans ce livre !).

Il permet d’avoir une vision claire de sa vie, il aide à tenir un projet sur le temps, etc…

Toutes ces notions peuvent aussi se transmettre aux enfants (car ils en auront besoin à un moment ou à un autre !).

Nous demandons de plus en plus aux enfants. Ils vont à l’école, ont leurs devoirs, leurs activités sportives, des cours de soutien scolaire, les rendez-vous en famille, les après-midi entre amis et j’en passe !  Parfois leur emploi du temps est encore plus chargé que le notre. Il peut être super intéressant de voir avec eux ce qui est important, ce qui l’est moins afin de prioriser. Ils ont eux aussi des projets. Parfois ils veulent construire une cabane dans un arbre, une maquette, ils ont des exposés à rendre, etc… Voir avec eux comment gérer un projet dans sa globalité en fractionnant les étapes. Eux aussi devraient prendre le courage de suivre leurs idées afin de “devenir le vent” et accepter leurs différences, etc…

Je pense vraiment que toutes les valeurs et outils présentés dans le livre de Fabien Olicard sont des choses à transmettre dans l’éducation de nos enfants.

Cependant, il reste plein d’autres outils dont l’auteur présente et dont je ne parle pas dans l’article (sinon celui-ci serait vraiment très très long!). C’est pourquoi, je vous conseille vivement de lire directement le livre.

Le changement, ça prend du temps, mais 1 vaut mieux que 0 !

Courage !

Cliquez ici pour découvrir le livre

Voici d’autres articles qui pourraient vous intéresser:


chevron_left
chevron_right

Participer à la discussion

comment 7 commentaires
  • Caro Naturopathe

    Bonjour,
    Super ton article ! ça fait un moment que je voulais lire ce livre et je l’ai eu hier. Je crois que je vais le prioriser car j’ai beaucoup de mal à m’organiser vraiment correctement en ce moment. Et même si je connaissais la matrice d’Eisenhower et l’histoire des gros cailloux, je ne le mettais pas en pratique. Le « 1 vaut mieux que 0 » dit ainsi en remet une couche pour se bouger.
    Merci pour ces rappels dont j’avais besoin 🙂

  • Anna

    J’avais entendu parler de Fabien Olicard mais je n’ai encore jamais lu ses livres. Pour moi, la gestion du temps c’est une des clés dans l’éducation des enfants. Mauvaise gestion du temps = stress = cris = enfants angoissés 😉 enfin c’est à peu près ça je crois …

  • Angélique

    Super ! Tu m’as donné envie de lire ce livre. Il arrive à point nommé : j’ai besoin de priorisé ce qui est important et d’alléger ce qui ne l’est plus. Merci pour ce résumé 🙂

  • François-Xavier

    Merci pour ce résumé, cela me parle beaucoup. J’aime bien l’approche « analytique » de Fabien Olicard. Dans le même style j’ai bien aimé le livre « The One thing ».

  • Klayros

    Je suis très fan du passage du Socrate! Quelle sagesse!
    Et merci pour toutes ces précieuses informations! Je vais commencer mes matinées de manière différente!

  • Morgan

    Merci pour cet article sur le livre de Fabien Olicard. J’hésitais justement à lire « Votre temps est infini ».
    J’ai bien aimé le passage sur la découpe d’un projet en 30 étapes !

  • Murielle - Maigrir sans faire de sport

    J’ai adoré ce livre. Merci d’en avoir retenu les idées importantes. J’applique certains de ces conseils au quotidien, notamment le test de Socrate que je trouve essentiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire
Nom
E-mail
Site

%d blogueurs aiment cette page :