Fenetre Johari

La zone aveugle de la fenetre de Johari

Spread the love
  •  
  •  
  •  

Bonjour et bienvenue sur les activités en pédagogie. La fenêtre de Johari est un outil simple et facile illustrant les différentes zones de connaissance d’une personne et permet de différencier la perception de soi-même et celle des autres.

La fenêtre de Johari permet de connaître sa zone aveugle et de la travailler afin de mieux se connaître. Elle a été créée en 1955 par les psychologues américains Joseph Luft et Harry Ingham. Le nom de “Johari” provient de l’assemblage des prénoms des inventeurs: “JO-HARRY”.

C’est l’un des premiers outils que j’ai découvert en pédagogie, car pour pouvoir aider les autres, il faut se connaître soi-même ! Mais aussi et surtout de se percevoir à travers les yeux d’autrui, c’est-à-dire l’image que l’on renvoi de soi.

Cet outil se présente comme sur l’image ci-dessous:

fenêtre de Johari

Je pense qu’il n’y a pas besoin de long discours. Le tout se divise en 4 catégories:

  1. la zone publique: ce que je connais de moi ainsi que les autres

  2. la zone aveugle: ce que je ne connais pas de moi, mais les autres connaissent

  3. la zone cachée/secrète: ce que moi seul connais

  4. la zone inconnue: ce que ni moi, ni les autres ne connaissent.

La dimension et la proportion de chaque case est bien-sûr différente d’un individu à un autre.

Le but est d’avoir le minimum de zones cachées et de découvrir au maximum la zone aveugle.

Évidemment, il est tout à fait normal d’avoir un jardin secret, mais celui-ci ne doit pas prendre trop de place au risque de bloquer toute forme de communication.

la fenêtre de Johari

Comme on peut le voir sur l’image ci-dessus, l’objectif est de se connaître au maximum afin de réduire la taille de la case “zone aveugle”. C’est un apprentissage qui se fait au sein d’une dynamique de groupe.

Comment ça fonctionne exactement? Quels sont les avantages ?

  • Le fait de partager des choses sur soi et en particulier de partager des secrets personnels avec d’autres personnes réduit la charge de travail nécessaire pour garder le secret et renforce la liberté d’action et d’expression en publique- Cela permet donc d’être plus authentique !
  • En faisant part à quelqu’un de ses observations sur les zones aveugles (c’est-à-dire de donner un feedback), la personne concernée arrive à mieux se connaître elle-même, à mieux se percevoir et être plus conscient de la limite entre sa sphère privée et sa sphère publique.
  • ensuite, la personne peut adapter son comportement, ses actions et sa communication pour qu’elle soit au plus proche d’elle-même ainsi que de ses valeurs.

En résumé,

la fenêtre de Johari permet de mieux prendre conscience de qui nous sommes, de ce que nous dévoilons aux autres consciemment et inversement. Le fait de découvrir ses propres zones d’ombre permet aussi d’ajuster son comportement, ses actions et sa communication afin d’être au mieux comprit par son entourage. Et tout ceci n’est possible que si vous vous ouvrez aux autres et permettez de recevoir leurs feedbacks.

Le Feedback est donc un outil très puissant permettant à chacun de s’améliorer. On peut en demander au sein de notre entourage, tout en donner par exemple aux enfants pour qu’ils prennent conscience de l’impact de leurs faits et gestes. Attention, cependant un Feedback se fait sous certaines conditions que je vous présenterais dans l’article de demain !

J’espère que cet article vous à plu et que vous avez pu apprendre de nouvelles choses.

Écrivez-moi un commentaire afin que je puisse aussi connaître votre avis et aussi peut-être découvrir une de mes zones d’ombres afin de l’améliorer.

Je vous souhaite une bonne journée et à demain pour en savoir plus sur comment donner un Feedback correctement ! Winking smile

J’ai d’autres articles au sujet de la communication non-violente que voici:


Spread the love
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *